Mobilisation pour la défense des deux-roues dans Paris : Pari réussi !

Près de 1.000 motards et utilisateurs de scooters ont manifesté Rue de Rivoli et sur les Champs Elysées samedi 15 décembre pour défendre l'utilisation des deux-roues à Paris, et ont reçu un accueil plus que favorable de l'opinion publique.

Depuis qu'ils sont interdits de stationnement sur les trottoirs et de circulation dans les voies de bus, début septembre, les motards manifestent à l'appel des cinq antennes franciliennes de la FFMC (Petite Couronne, 77, 78, 91 et 95) pour exiger de la Mairie de Paris qu'elle traduise en actes l'intérêt public qu'elle dit manifester pour les deux roues motorisés dans sa lutte contre les encombrements et la pollution.

A l'occasion de cette dernière manifestation, avant un rendez vous fixé au printemps, les motards et utilisateurs de scooters ont profité de la proximité des fêtes de Noël pour sensibiliser l'opinion publique aux problèmes qu'ils rencontrent quotidiennement dans leurs déplacements à Paris.

Il n’existe aujourd’hui dans Paris que 12.000 places de stationnement, que les vélos, et les 120.000 scooters et motos se partagent. Face à ce manque criant de plus de 100.000 places de stationnement, les représentants de la FFMC ont dénoncé l'attitude honteuse de la Mairie de Paris qui fait des effets de manches en annonçant fièrement la création de 575 places de stationnement dans Paris pour les deux-roues, entre octobre et décembre, soit une piteuse moyenne de 28 places de stationnement par arrondissement !

Face à un public nombreux et attentif, à qui ils ont rappellé que tous avaient dans leur famille, ou parmi leurs amis, quelqu'un qui utilisait ce mode de transport, et qui donc était confronté aux problèmes de sécurité posés par des infrastructures défaillantes : plaques d'égouts, passages piétons ou pavés glissants par temps humide, proximité trop forte avec les voitures dans les embouteillages, etc ..., le porte parole de la FFMC a rappelé, sur les Champs Elysées, les chiffres particulièrement graves concernant la sécurité des deux-roues motorisés : 50% des accidents dans Paris intra-muros concerne un motard, dont la responsabilité n'est engagée que dans 30% seulement des cas. Il a par conséquent clairement demandé le retour de la tolérance sur l'utilisation des voies de bus, vieille de plus de trente ans, dans le respect des cyclistes, en attendant une véritable réflexion sur la place et la sécurité des deux-roues motorisés dans la capitale.

Tous les participants, et les piétons présents, ont observé une minute de silence, pour tous les motards morts ou gravement accidentés, et plus particulièrement pour Imède, coursier de 31a, fauché par une voiture rue Monge la semaine précédente, et enterré vendredi 14 septembre. Il laisse derrière lui une famille avec deux enfants de 3 et 9 ans.

La FFMC a par ailleurs rappelé qu'elle participait aux groupes de réflexion sur le Plan de Déplacement Parisien (PDP). Elle surveillera de près les travaux de ces commissions, et n'hésitera pas à lancer un appel à une mobilisation massive des 120.000 motards et utilisateurs de scooters parisiens si aucun résultat satisfaisant n'émerge de ces commissions.

Nous tenons à votre disposition, sur simple demande auprès de Mr Stephane Tetart au 06 86 38 66 91 ou Mr Henri de Vogüé au 06 10 18 80 87, le discours intégral prononcé sur les Champs Elysées.

Fédération Française des Motards en Colère - Antenne Paris & Petite
Couronne : http://www.ffmc75.org/ - contact@ffmc75.org


Rechercher
Identification,
gérez votre compte
et passez une
annonce gratuite.
Identifiant
Mot de passe

Abonnez-vous !!!
Pour recevoir chaque mois la "newsletter" du monde de la moto il suffit de nous envoyer votre mail